fr.romain:blog:3.0

Un blog qu'il est bien pour le Java

Une Année De BBL à La SGCIB

| Comments

Happy Birthday BBL

Un peu d’histoire

Tout a commencé en novembre 2012, lorsque David Gageot proposa sur son blog de venir faire des ”BBL” au sein des entreprises. Les BBL, ce sont des Brown Bag Lunches, autrement dit des présentations faites par un intervenant (généralement) externe, durant la pause déjeuner. J’en avais parlé ici il y a un an environ.

Je n’ai donc pas attendu pour l’inviter à la SGCIB faire sa fameuse présentation “Du Legacy au Cloud en moins d’une heure”. Pour être tout à fait précis, c’est un autre David, Pilato cette fois-ci, qui sera le premier invité officiel des BBL à la SGCIB, le 9 janvier 2013 pour être exact. Le sujet ElasticSearch aura donc eu l’honneur d’initier une longue série…

Depuis, en une année, nous avons eu environ une vingtaine d’interventions, dont voici quelques exemples :

  • Eric Lefevre-Ardant et Guillaume Tardif pour Boucles étranges, étranges boucles.
  • Tugdual Grall pour Couchbase.
  • Stéphane Landelle pour Gatling.
  • François Sarradin pour la création d’un serveur web en Scala.
  • Nicolas Martignole sur les bons conseils pour réussir une présentation technique.
  • Mathilde Lemée sur Bitman et l’utilisation avancée des caches.
  • Romain Maton pour une introduction à Node.js et 24 plugins chrono.
  • Frédéric Menou pour devenir un Git Jedi.
  • Julien Biezemans sur Cucumber.js.
  • Etc.

Ce que ça nous apporte

La SGCIB est une (très) grosse société. Il y a également beaucoup de développeurs, le public est donc tout trouvé. En moyenne, on tourne à environ 20 - 25 personnes dans l’assistance, le record est tout de même de 45 personnes ! Beau succès.

Avec 45 personnes, les salles commencent à devenir petites

En tant qu’organisateur des BBL@SGCIB, je suis satisfait de voir que le retour est très positif, et à chaque session, de nouvelles personnes souhaitent s’inscrire. Pourquoi viennent-ils ? C’est un fait, le participant aux BBL est plus intelligent, plus réactif et a le poil plus soyeux. Il se dit même qu’ils ont 23% de chances de plus de gagner au Loto ! Plus sérieusement, les BBL sont un formidable lieu d’échange, mais aussi d’ouverture. C’est l’occasion rêvée de découvrir de nouveaux langages, de nouveaux frameworks, de nouvelles pratiques.

Pour celui ou celle qui présente, c’est l’occasion de faire partager sa passion, parfois aussi de faire connaître son travail (nombreux sont ceux qui présentent un outil dont ils sont committeurs officiels). Au final, c’est du gagnant - gagnant.

Et maintenant ?

Si les BBL se sont démocratisés grâce à l’informatique, cela ne doit pas empêcher d’autres thématiques d’en profiter. Et la bonne nouvelle, c’est que la sauce commence à prendre dans le domaine des Ressources Humaines. Le site rh.brownbaglunch.fr a vu le jour en fin d’année 2013, et nous devrions atteindre la dizaine de présentateurs bientôt. Bravo et bon courage à eux !

Personnellement, j’aimerais beaucoup voir des BBL scientifiques à la SGCIB. Qui sait…

Icone par IconDrawer

Devoxx 2013 - Dernier Jour Et Bilan

| Comments

Devoxx 2013

La dernière journée à Devoxx est toujours un peu spéciale. Beaucoup moins de monde, moins de sessions aussi, on sent que la fin est là ! Pour cette dernière journée, comme habituellement pour chaque Devoxx (France ou Belgique), je termine par l’enregistrement du podcast des CastCodeurs.

Devoxx 2013 - Deuxième Jour

| Comments

Devoxx 2013

Voici la deuxième journée à Devoxx version 2013. Pour commencer la journée, la Keynote de Google annonce la sortie de la version 1.0 du langage Dart. Dart est le langage créé par Google au dessus de JavaScript afin de rendre ce dernier plus utilisable, en offrant pas mal de choses des langages Java ou C# comme les classes, un vrai développement orienté objet, etc.

Il a aussi été question du projet Angular Dart, une implémentation d’Angular sur le language Dart.

Mon Programme Pour Devoxx 2013

| Comments

Devoxx 2013

Et c’est parti mon Kiki !

LA conférence de l’année a débuté ce lundi 11 novembre, je veux bien sûr parler de Devoxx ! Pour la 4e fois d’affilée, et la 2e en ce qui concerne la version “World” en Belgique, j’y serais à partir de demain mercredi.

Mon programme n’est bien sûr pas encore défini, mais j’ai noté quelques sessions qui m’intéressent déjà.

SoftShake 2013 - Facilitation Graphique

| Comments

Les organisateurs de la conférence SoftShake ont eu la très bonne idée d’inviter Elizabeth Auzan et Sébastien Gerbier des ”Visual Thinkers”, ou Facilitateus Visuels, de la société Lowtech Hitouch.

L’idée est simple : ils se présentent à différentes sessions et illustrent graphiquement ce qu’ils entendent, ce qu’ils comprennent. Je n’ai pas eu la chance qu’ils viennent à ma session, mais je partage quand même les très jolies planches que voici (désolé pour la 4e qui est un peu floue) :

Priemère image

Et Quatre à La Suite

| Comments

Quatre à la suite ? Ai-je participé à Questions pour un Champion ? Non !

Bon, je n’ai pas blogué à ce sujet, mais j’aurais la chance dans trois semaines, d’assister à mon quatrième Devoxx. Et pour ne pas changer les bonnes habitudes, je me retrouve une nouvelle fois orateur !

Le sujet, c’est ”The perfect ingredients for a JavaScript Software Factory”. Oui, encore du JavaScript dans une conférence pourtant orientée Java. Cela prouve bien notre ouverture d’esprit, à nous autres Javaïstes !

Bref, de quoi ça va parler ? En gros, de tout ce qu’il faut pour “industrialiser” son développement JavaScript. Un développeur Java dispose déjà de toute une panoplie d’outils et de pratiques pour développer correctement ses applications. Mais qu’en est-il pour un développeur JavaScript ? L’écosystème est-il désert ou au contraire fourmille-t-il de petites perles ?

Hélas, il s’agit d’un Quickie, ce qui veut dire que je n’aurais que 15 minutes pour aborder ce sujet tellement vaste. Je serais donc amené à surtout éfleurer ce sujet, mais cela me semble une bonne approche pour un développeur qui souhaite s’intéresser vraiment à faire du JavaScript propre !

Bref, si vous êtes à Anvers la semaine du 11 novembre, n’hésitez pas à venir jeter un oeil à ma présentation…